Le Parc Robinson - Restauration de l’Essonne Corbeil-Essonnes (91)

Le Projet : La restauration des berges par des interventions de génie végétal et la gestion par draguage ponctuel des sédiments au droit des terrains de kayak-polo contribue à une transformation importante du paysage dans ce parc urbain localisé à proximité de quartiers en mutation. La création d’une zone humide permet de diversifier les promenades à l’intérieur du parc et de promouvoir les démarches environnementales et écologiques menées sur le cours de l’Essonne. Les circulations piétonnes sont améliorées. Les accès bénéficient de traitements paysagers assurant une intégration forte du parc dans le tissu urbain.

JPEG - 144.8 ko

Les principes : Le projet s’appuie sur la succession de séquences paysagères en rives de l’Essonne : de l’espace à caractère naturel de la Saulaie vers l’espace urbain à proximité du centre-ville.
Les arbres de la saulaie se "disciplinent" peu à peu vers un alignement régulier le long de l’arborétum.
Le boulevard est ainsi mis à distance visuellement des allées du parc. L’absence d’arbustes le long de la voie permet des vues transparentes vers l’intérieur du parc.
La restauration des berges et des ouvrages de franchissement de l’Essonne présente l’opportunité de remanier et valoriser le parc Robinson en frange du tissu urbain en mutation.
Un travail sur les ambiances paysagères est proposé. Il s’appuie notamment sur l’alternance d’espaces ouverts et fermés (fenêtres, cadrage de vues vers l’Essonne), la différenciation des espaces ouverts (prairie, pelouses) en fonction des leurs usages.
Le choix d’un vocabulaire simple, fédérateur permet la mise en lecture des usages.

La mission : Assistance à la définition du projet de réaménagement du parc (végétation, mobilier)
En phase AVP et en phase PRO.